Grippe aviaire : déclaration des volailles

Suite à la détection en Indre-et-Loire d'un foyer d'Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H5N1, la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) demande aux particuliers détenteurs de basse-cours de compléter et déposer en mairie le Cerfa n°15472*02 (en téléchargement ci-dessous).

Vous pouvez également demander un exemplaire en mairie si vous n'avez pas d'imprimante.

cerfa_15472-02-1-1
.pdf
Download PDF • 133KB

RAPPEL DES MESURES DE BIOSÉCURITÉ :

➔ Confiner les volailles ou mettre en place des filets de protection sur la basse-cour,

➔ Aucune volaille de basse cour ne doit entrer en contact direct ou avoir accès à des oiseaux sauvages et des volailles d'un élevage professionnel,

➔ Limiter l'accès de la basse cour aux personnes indispensables à son entretien.

➔ Protéger le stock d'aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l'accès à l'approvisionnement en aliments et en eau de boisson des volailles,

➔ Réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour la basse cour et ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de l’élevage.

➔ Protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres. Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois.

➔ Exercer une surveillance quotidienne de vos animaux : Si une mortalité anormale est constatée : conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.


Vous pouvez retrouver l'arrêté préfectoral en suivant ce lien.

6 vues

Posts récents

Voir tout