TOURISME ET CULTURE A TAVANT

T. 123-456-7890

L'ÉGLISE ET
LES FRESQUES
  • White LinkedIn Icon
  • White Google+ Icon
  • White Twitter Icon

INFORMATION COVID-19

La visite de l'église et des fresques est de nouveau possible depuis le 1er juin. L'église est ouverte sur demande et les visites se font sur réservation.

Plus d'informations sur les modalités en cliquant sur le bouton ci-dessous :

T. 123-456-7890

NOS VITICULTEURS
  • White LinkedIn Icon
  • White Google+ Icon
  • White Twitter Icon

Deux viticulteurs

Appellation Chinon

Domaine Gatillon

Domaine Camille

DSCN1063.jpg

T. 123-456-7890

LA BROCANTE
  • White LinkedIn Icon
  • White Google+ Icon
  • White Twitter Icon

Dimanche de Pâques
 

De 8h à 18h

Au cœur du village

De 150 à 200 exposants

Particuliers et professionnels

Buvettes et restaurations

T. 123-456-7890

LES
ÉVÉNEMENTS
  • White LinkedIn Icon
  • White Google+ Icon
  • White Twitter Icon

Informations pratiques :
 

Commémorations du 8 Mai et du 11 Novembre,

Repas du 14 Juillet

 

Marchés gourmands en été, concerts et expositions à l'église, Arbre de Noël

Et tous les événements des associations : banquets, randonnées, etc

A (re)venir...

LA VIE ASSOCIATIVE

L'Art-Scène : cours de musiques actuelles

 

L'Amicale Tavantaise : événements, sorties

Le Syndicat de chasse : organisation cynégétique, banquets

L'HISTOIRE DE TAVANT

Tavant est un lieu très ancien. Des fouilles ont été réalisées en 1997 et on a retrouvé un site néolithique et un site gallo-romain.

Pour ce qui est du haut Moyen Age, la première mention de Tavant nous parle de « Villa Tavennis » dans une charte de l’abbaye de Marmoutier (ancienne abbaye de l'ordre de Saint-Benoît, près de Tours, fondée par Saint-Martin en 372).

LE PRIEURÉ NOTRE-DAME (DIT SAINTE-ANNE)

Le chevalier Thibaud donna Tavant à l’abbaye de Marmoutier, acte daté de 987 et confirmé par une charte de 1020 signée de Bouchard II, seigneur de l’Ile-Bouchard. Ce dernier eut trois fils : Hugues, Aimery et Geoffroy Fuel. A la mort d’Hugues, Aimery devint tuteur de son fils, Bouchard III. Au bout de dix ans, Aimery entra dans les ordres et confia la tutelle à Geoffroy Fuel. Devenu majeur, Bouchard III réclama son héritage et son oncle le lui refusa. Bouchard III leva des troupes et incendia le prieuré de Tavant, aux environs de 1070. Marmoutier demanda réparation à Bouchard III qui, pris de remords, concéda la moitié des terres du bourg voisin de Rivière alors en sa possession. Deux moines furent envoyés à Tavant pour relever les ruines du prieuré par l'abbé Barthélémy. En 1090, la présence du prieur Adedelme est attestée, ce qui permet de supposer que les travaux de reconstruction étaient, sinon achevés, du moins en partie effectués.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Prieuré est en ruines.

Le magnifique portail roman que l'on voit encore sur des photographies et cartes postales est malheureusement vendu avant que le bien ne soit protégé par l'inscription au titre des Monuments historiques 1948. Aucun document ne permet de retrouver sa localisation.

De nos jours, c'est une propriété privée restaurée et habitée.

L'ÉGLISE SAINT-NICOLAS

On ne dispose pas d'archives antérieures au XIIIe siècle concernant l'église Saint-Nicolas, probablement édifiée entre le XIe et le XIIe siècle, peut-être en même temps que la reconstruction du prieuré. Cette église paroissiale a connu de nombreuses modifications, notamment la disparition de ses bas-côtés et d'une abside. Elle est reconnue mondialement pour la qualité des fresques ornant sa crypte et celles, plus traditionnelles, visibles dans le chœur. Plus d'informations sur l'église, les fresques et la visite sur la page dédiée.

LA GARE ET LE VILLAGE

La ligne de chemin de fer qui faisait la liaison entre Port-de-Piles et Port-Boulet a desservi Tavant jusqu'à la moitié du XXe siècle. Progressivement, elle est fermée dans les années 1970 et les rails retirés forment aujourd'hui la rue de la Liberté et un chemin pédestre jusqu'à L'Ile-Bouchard.